J 102 – Mi 1456 – Encore des français


Mardi 25/07/2017 – Gold Creek
31 miles

Départ 6h30. J’ai les jambes lourdes ce matin, des courbatures un peu partout, et les moustiques qui encerclent la tente m’incitent pas du tout à sortir la replier.

Marche en forêt. J’essaie d’augmenter la cadence petit à petit.

Je vois un truc qui bouge dans un buisson. Un chipmunk est en galère, il s’est coincé la patte arrière je sais pas trop comment. Il s’agite dans tous les sens. Je m’approche pour le libérer, en espérant qu’il ne porte pas la rage. Et là il prend tellement peur qui se décroche tout seul. Il a du avoir la peur de sa vie le pauvre.

Pendant mon petit déjeuner, je fais le calcul: je dois faire exactement 25 miles par jour pour être au Mt Jefferson le 21 août . C’est parfait. Si tout se passe bien je devrais pouvoir assister à l’éclipse totale!

Je croise des volontaires qui défrichent le sentier. Il me donnent le nom des baies à épines. Goose Berries. Il faut manger l’intérieur uniquement. Et ça fait de bonne confitures paraît-il.

Je prend mon déjeuner avec une vue magnifique sur le Mt Shasta, depuis une sorte de petite terrasse naturelle, toute fleurie.

Je reprend la route. Je rêve d’une tranche de pain de campagne frais, à la croûte bien cuite, avec du beurre demi sel et une tranche de bon jambon.

Je croise un couple de français, nobos. En fait, ce sont les YouHaveWings, Pauline et Vivien. Ils m’ont dépassé lorsque j’étais en pause à Yosemite, je les rattrape seulement maintenant. Vu qu’ils ont marché avec un gros groupe de français dans la Sierra, ils me donnent des nouvelles d’un peu tous les francais sur le sentier. Ils m’expliquent que Verlaine marchait avec une autre française (Kimbi ?), quelle a glissé dans un névé et s’est fêlé une côte. Crise de panique, elle est restée figée sur ce névé, Verlaine à du déclencher sa balise. Ils se sont fait héliporter, pour la maudique somme de 15000$. Étant donné que la blessure n’était pas grave, ils risquent de ne pas pouvoir se faire rembourser !

Ils me parlent aussi d’une Anne un peu plus loin. Je peux pas la rater, qu’ils me disent, elle porte un t-shirt orange ‘La foulée Suresnoise’. Ah bein tient, le monde est petit ! Quant à Jean Marc, il a skippé après Tuolumne Meadows, une rivière ne lui inspirait pas confiance.

Ce soir je pousse un peu le nombre de miles pour avoir une journée moyenne dans 2j, lorsque j’irai à Mt Shasta, la ville pas la montagne. J’arrive tard au camp, 19h30. Les YouHaveWings arrivent encore plus tard.

Vers 1h du matin, j’entend du bruit. Une biche rôde autour du camp. Pas envie qu’elle me pique mes bâtons ! Je me lève, fait un petit pipi avec une vue cadrée par les arbres sur la Grande Ourse. À ce moment là, une toile filante passe juste au dessus. J’ai oublié de faire un vœu. J’aurai du demander à ce que la biche ne machouille pas mes bâtons.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :