Publié par : Figo | juillet 9, 2017

J 81 – Mi 1017- On fait ses adieux à la haute Sierra.


Mardi 04/07/2017 – Sonora Pass
17 miles

Depart 7h. Enfin, 20min plus tard car forcément il y en a toujours un en retard.

Grosse partie de sentier sans neige. Souvent transformé en ruisseau, mais au moins il est visible. Parfois on confond un autre ruisseau avec le sentier, lorsqu’il y a des croisements. Vu qu’il n’y a pas grand monde dans la Sierra en ce moment, le sentier n’est pas toutours très marqué.

Grosse montée neigeuse pour atteindre le haut de la crête au dessus de Leavitt Lake, vue top sur les deux vallées depuis la crête.

Je me sens un peu mélancolique, car ca sent la fin proche de la Sierra, des ses vallées et sommets enneigés.

Sur la crête, un oiseau fait du surplace sans battre des ailes, en prenant les courants d’air. Il ne bouge pas d’un poil, et parfois quand je m’approche il décroche et part faire la même chose 10m plus loin. On dirait qu’il fait ça simplement pour s’amuser. Étrange.

On arrive à la descente tant attendue vers Sonora Pass, bien connue pour son toboggan. Malheureusement la neige n’est pas au top, il y a des bosses et des petits monticules gelés. Faut faire attention et y aller doucement pour ne pas se dénoncer le cul. Du coup on profite moins de la glissade, on ne peut pas y aller à fond. D’ailleurs Simon qui me suit se prend un cailloux ou un bloc de glace sur le cul donc descend à pied finalement.

On arrive en bas, un panneau dans la neige annonce un trail magic; il reste une cannette d’un chemin de sodas qui indiquait la direction. Elles ont été ramassées au fur et à mesure. On arrive au parking, le trail angel est entrain de remballer. On lui fait des grands gestes pour lui dire qu’on arrive, il déballe tout pour nous. Sympa. Y’a même un second trail angel qui arrive avec des Sonora Cookies, cookie-chantilly-cerise. Il prévoit de faire le café le lendemain matin, au même endroit. Il a aussi fabriqué une banderole pour fêter les 1000 miles. Ca fait plaisir de revoir du trail magic après tout ce temps passé sans dans la sierra.

Le soir, avec Simon on discute du plan pour les prochaines semaines. Si je vise une arrivée au Canada le 15 septembre, il faut que je marche une moyenne de 25 miles par jour sans prendre aucun Nero ni Zero. C’est chaud.

Aujourd’hui c’est le 4 juillet, fête de l’Indépendance, gros jour férié pour les américains. Nous on fête notre future indépendance en tant que randonneur, les dangers étant passés on recommence à marcher chacun à son rythme. Et ça fait du bien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :