Publié par : Figo | juin 20, 2017

J 63 – Mi 879 – Petit tour en barque


Vendredi 16/06/2017 – VVR
8+1 miles

Départ 4h15. Une belle montée et une sacrée descente nous attendent.

La descente est particulièrement difficile. Pente très raide dans la forêt, le sentier qui part en nombreux lacets reste couvert de neige à 95%. On trace tout droit, mais c’est vraiment super pentu. Je me fais une petite frayeur après une glissade non contrôlée qui aurait pu finir bien plus bas. Je sors alors mon piolet.

2 min après c’est au tour de Russel de partir en glissade. En mode Cliffhanger, piolet à la main je me jette à ses côtés pour le rattraper. La lame du piolet se plante mais la neige n’est pas dure. Je dévale la pente sur quelques mètres avec le piolet qui me ralentit, alors que Russel s’arrête tout seul. Sauvetage inutile et raté qui plus est. En plus j’aurai pu glisser bien plus bas avec mon plongeon à la noix. Mais le geste était stylé, d’après Scotty 🙂

Plus bas, la neige disparaît au profit de flaques infestées des moustiques. On se fait attaquer toutes les 5 minutes par des vagues de vampires. C’est vraiment pénible.

On arrive au Lake Edisson. Belle vue sur la vallée Vermillion. Une barque vient nous faire faire la traversée, mais vu qu’on est douze il faut le faire en 2x. Je fais partie du second groupe, donc en attendant on faut trempette dans une eau pas loin d’être glaciale.

On embarque. Ca fait du bien d’avancer sans avoir à marcher. L’eau est super calme, il fait super beau, c’est agréable. Le gars sur le bateau, qui bosse pour VVR (Vermillion Valley Resort), nous dit qu’on est le premier groupe qu’il prend de ce côté du lac depuis qu’ils ont ouvert, ce qui veut dire qu’on est les premiers à avoir tenté la traversée de Bear Creek depuis une semaine. La classe. Tous les autres qui arrivent à VVR ont skippé cette partie du PCT par un détour plus safe.

Arrivés à VVR, on attend midi pour se faire le restau fraîchement réouvert. Double ration de burger pour moi. Pas donné, mais le Grilled Burger valait vraiment le coup.

On décide de repartir le lendemain matin pour se poser un peu, plutôt que de repartir dans l’aprem.

Sur place je croise un français, Alex. Il s’avère qu’en fait c’est un gars du forum, le fameux ‘La poutre du 83’. Il a bien avancé car il a démarre le 24 avril ou un truc du genre. On discute un bon moment à 3 avec Scotty, c’est quand même bien plus simple en francais. En ce moment il marche avec un groupe de 4 Israéliens. Ils sont beaucoup sur le PCT cette année.

Je me fais la réflexion que ça fait 8j que je n’ai pas pris de douche. C’est moins gênant que dans le désert, mais une douche serait tout de même bienvenue. Malheureusement ils ont un pb d’eau courante dans les sanitaires, donc la douche est impossible. Ca attendra 3j de plus, de retour à la ville…

Publicités

Responses

  1. Haaaa tu l’as fait jusqu’à VVR bravo ! Perso mon record sans douche a été 12 jours 😀

    • Ouai, 12j aussi si je compte porte à porte, au final 🙂

  2. je me demande toujours comment tu as fait pour ne pas être transformé en glacon après avoir renvoyé ta doudoune.
    Toujours beaucoup trop violent pour moi ton périple, je veux bien marcher, mais pas trop longtemps, et dans des conditions oscillant entre 0 et 35 max lol.

    • Faut relativiser, quand il faisait froid le lendemain on avait du soleil pour se réchauffer. Ca aurait pu être bien pire comme conditions.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :