J 51 – Mi 770 – Ascension du Mt Whitney

Dimanche 04/06/2017 – Wallace Creek
3+14 miles

Départ 0h30. On a beau s’être couchés à 18h la veille, j’ai pas beaucoup dormi. 2h à tout casser.

Donc on part à la frontale, mais très rapidement je l’éteind. On a une belle demie lune sur un ciel dégagé, ce qui éclaire bien mieux que la Petzl ultra-légère.

Le début est un peu chaotique, tantôt on tente de suivre le PCT au GPS, tantôt on tente de suivre des traces de pas dans la neige. Au final je propose simplement de suivre la rivière qui de toute évidence suit la vallée, et donc vient de là où l’on veut aller: au fond de la vallée.

On traverse donc d’abord un petit bois de sapins, puis une magnifique vallée toute blanche de neige, peuplée de lacs semi glacés… Ils sont tout blanc et recouverts de neige, mais j’y tenterai pas une traversée. Le tout éclairé à la lueur de la lune, ça apporte vraiment une ambiance particulière. La neige est, selon mes termes, crousti-fondante. Croustillante à l’extérieur, fondante à l’intérieur. Il n’est que minuit, donc elle n’a pas encore eu le temps de regeler en profondeur. Du coup, un pas sur deux on s’enfonce de 10 ou 20cm, ce qui est assez fatiguant à la longue.

On commence à remonter le fond de vallée pour s’approcher des fameux switchbacks qui grimpent au sommet. On retrouve Shike tout juste entrain de se lever, il a planté sa tente en plein milieu de nulle part, dans de la neige. Heureusement pour lui que le vent s’est pas levé cette nuit. Il nous suivra à distance.

Début de l’ascension à proprement parler. Parfois c’est un joli sentier sec, la chance ! Parfois on traverse des névés gelés sacrement pentus. Crampons et piolet sont là en renfort, et les traces des précédents qui ont du postholer un peu nous aident un peu aussi.

On monte de plus en plus, et on commence à marcher à flanc d’arrête. De nuit c’est pas hyper impressionnant, car on ne voit que 2m devant soi (Lune couchée, je retrouve la puissance incontestée de ma mini frontale) et qu’on est hyper concentré sur ses pas. D’ailleurs je titube un peu. Je ne sais pas si c’est dû à la fatigue générale, au manque de sommeil, ou à l’altitude. On passe quand même de 3300m à 4300m durant cette montée.

On monte donc sans encombre, malgré les rochers branlants, les névés gelés, les flaques d’eau glacées, et le vide à nos côtés. J’arrive le premier au sommet, après une montée libre au crampon/piolet sur la dernière pente neigeuse qui recouvre le sentier. Il n’y a personne, on est vraiment les premiers, et nous seront d’ailleurs les seuls ce matin là. Le crépuscule arrive déjà, adieux le ciel étoilé et sa voie lactée bien visible, et bonjour les sommets alentours. On aura mis environ 5h pour faire cette fameuse montée depuis la vallée.

La vue et l’ambiance sont grandioses. La petite hutte que j’avais déjà vue sur des photos est encore là, mais pleine de neige… Quelqu’un a laissé la porte ouverte.

Bien-sûr on mitraille dans tous les sens jusqu’au lever de soleil. On m’avait promis du réseau, donc j’essaie d’envoyer un message à ma Maman pour son anniversaire, c’est aujourd’hui même. Merde, pas de signal AT&T, la lose.

Mes chaussures qui étaient encore mouillées de la veille ont gelé. C’est qu’il doit faire froid. J’espère que je vais pas perdre mes orteils ! En plus de ça, Sante a une idée saugrenue: poser à poil au sommet. Vu qu’il ne veut pas le faire seul, il insiste un peu pour que je l’accompagne… Je suis faible, je dis oui. On se dessape, moi je suis déjà à poil qu’il enlève seulement sa doudoune… Putain je me les pèle ! Bon il se dépêche, on pose, Shike shoote, et on remballe le tout ! Désolé, cette photo apparaîtra pas en public 🙂

Video – Mont Whitney
On reste jusqu’à 7h environ, après un petit déjeuner bien mérité. En redescendant, je retente un coup de portable quand on passe avec Lone Pine en visuel. Miracle, y’a du reseau. Je pourrai finalement envoyer mon petit message.

Durant la descente, on a bien sûr le loisir de profiter de tous les passages vertigineux dont on n’avait pas spécialement conscience de nuit. Bon malgré tout, et de tout ce qu’on a pu entendre ci et là, l’ascension du Mt Whitney n’est pas bien méchante et n’importe qui sur le PCT pourrait/devrait la faire.

On croise environ 6 personnes qui montent de jour. C’est dommage, le lever de soleil vaut vraiment le coup. D’ailleurs on croise Luke aussi, qui est parti 1j après nous, et enchaîne avec l’ascension. Le bourrin. Il compte même pas s’arrêter à Independance, il porte assez de bouffe.

On rentre à notre camp de base. Je meurs de fin, mais d’abord je fais une petite toilette dans l’eau glaciale qui coule de la neige, et une petite lessive. Brrr. J’engouffre ensuite 5 tortillas bien méritées. C’est pas mal d’avoir porté 8j de bouffe, ça me permet d’avoir un peu de rab.

Apres le repas, courte sieste, puis on repart. On fait péniblement 5 miles, on s’arrête à 17h30, on en peut plus. La recherche du chemin, la neige molle, les snowpacks, c’est vraiment épuisant. Surtout quand on a dormi que 2h la veille.

Du coup on est à 9 miles de Forester Pass, plus haut point du PCT, réputée difficile, à faire le matin à la fraîche. C’est râpé pour le « à la fraîche » … J’étais plutôt partant pour une petit journée pour s’en rapprocher, mais Sante souhaite arriver plus tôt à Independance. Ma foi, on verra bien. Demain départ 4h, ça va piquer après la journée d’aujourd’hui.

Note: j’ai fait de jolis panoramiques du sommet, mais dans mon appli de prises de notes ces photos ne passent pas… À voir quand je ferai la galleries complète une fois rentré !

Publicités

6 commentaires sur “J 51 – Mi 770 – Ascension du Mt Whitney

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :