J 50 – Mi 766 – On approche du Whitney


Samedi 03/06/2017 – Près de Timberline Lake
8+2 miles

Départ 5h. Il fait 0.6° à ma montre donc sûrement un peu moins en vrai.

C’est cool car du coup la neige est dure. On avance bien avec les microspikes.

Début de matinée, voilà notre premier torrent à traverser. Il a pas l’air commode. On trouve (indiqué par des cailloux sur le sentier, ‘xing’) un passage sur un tronc d’arbre en travers, 2m au dessus du torrent. Il est large, mais c’est assez impressionnant. Surtout qu’avec mes spikes aux pieds j’ai pas l’impression d’être très stable. Bon, la traversée se passe bien, même si j’aurai pas une bonne note artistique.

On prend notre petit dej au lever du soleil qui restait caché derrière une montagne, vers 8h. On croise la tente de Shike, qui finalement n’a pas poussé autant qu’il pensait.

Un peu plus loin le sentier débouche sur une magnifique vallée, vue sur le massif comprenant le Whitney, une belle arrête pointue, et d’autres pics. En contrebas un petit lac tout mignon. On y descend en faisant de la luge sur le cul; la neige est bosselée donc ça ne descend pas sévère, mais malgré tout je tente un self-arrest vers la fin de la pente. C’est un échec ! Le piolet ne retient rien dans cette neige molle, je bascule, le piolet passe à 5cm de mon visage. Bref, va falloir faire gaffe en situation d’urgence.

 

On fait une pause séchage d’affaires sur un gros rocher, Manuel arrive. Il va pas faire le Whitney et va probablement pousser jusqu’à VVR sans passer par Independance. Bon courage. Il a 32 Cliffbars dans sont sac, ça devrait aider.

Des nuages se lèvent, ça sent le temps qui change. J’espère que demain ça restera à peu près stable pour l’ascension.

On avance un peu, et on tombe sur un groupe de 10 personnes. Ca fait bizzare après 4j de presque solitude. Ils sont tout un groupe et attendent les deux qui sont partis faire le Whitney, à 4h du matin.

On mange là , il fait beau, belle vue sur le lac et les sommets environnants.

On enchaîne avec le sentier en direction du Whitney. Encore une rivière à passer, pas de pont naturel cette fois. L’eau est fraîche mais ça va. Un peu plus loin on est sensé trouver la ranger station. Bein on a beau chercher, à part un panneau ‘Toilets’ et une bearbox ensevelie sous la neige, on a rien trouvé d’autre. C’est râpé pour obtenir des infos pour le lendemain.

Encore une rivière à passer, cette fois sur des troncs semi-flottants. Forcément y’en a un qui bouge, je perd l’équilibre et met une jambe à l’eau. Ca aurait pu être pire.

De l’autre côté on tombe sur un campement d’une dizaine de personnes. Simon est là, ils ont fait l’ascension cette nuit, partis à minuit pour arriver juste à temps pour le lever. Info intéressante, je comptais partir à 2h. Sante n’est pas forcément intéressé par le lever de soleil, mais vu que les autres le recommandent fortement, il se laisse motiver.

On continue un peu pour se rapprocher du Whitney, bientôt il y a plus que de la neige. On trouve un petit spot sympa au pied d’un arbre, spot qui n’est pas imbibé d’eau comme tous les autres. Pile poil pour poser nos deux tentes !

On mange tôt, pour se coucher tôt. Au loin on entend des coyottes qui hurlent. Classe. Perdus en plein milieu de la Sierra avec des coyottes qui hurlent. C’est ça le PCT !

Cette nuit, départ à 0h30 pour monter sur le plus haut sommets des USA!

Publicités

4 commentaires sur “J 50 – Mi 766 – On approche du Whitney

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :