J 42 – Mi 652 – Resupply


Vendredi 26/05/2017 – Lake Isabella
5 miles – Nero

Lever 4h45. Ils nous reste 5 miles à parcourir pour choper le bus de 7h30, on est large normalement. Maïté passe devant nous alors qu’on prépare, apparemment elle a dormi 20m avant nous. On ne l’a pas vue la veille quand on est arrivés, il faisait presque nuit.

On attend dans le froid le bus qui arrivera avec 20min de retard. Dedans on croise un gars qui a commencé la Sierra, mais laisse tomber car ça le saoule de marcher dans la neige et de postholer sans arrêt. Ca ne nous décourage pas… Pour l’instant.

Le bus nous dépose pas très loin du RV Park, hiker-friendly. L’emplacement coûte 5€, douche comprise. Et il y a un barbeuc. J’hésitais à repartir l’aprem même, mais le barbeuc (et le retard dans mes corvées) m’a convaincu de rester.

Le midi, on se fait un pizza-salade-soda à volonté pour 10$ avec Luke. Efficace ! Le seul soucis c’est que les couverts sont en carton, et on s’est mis juste à côté de la porte. Dès que quelqu’un entre, nos assiettes s’envolent à travers la salle… Sinon le restau a l’air d’être le lieu de rendez-vous préféré des vieux du coin qui viennent pour jouer aux cartes. A la cool quoi.

En guise de dessert, y’a un glacier-donutier la porte à côté… Une petite (enfin, format américain) coupe de glace pistache-amandes, et on est fin prêts pour les courses.

Je prend un steak mariné pour le barbeuc, fait les courses habituelles, et me mets à la recherche d’un salami. C’est un Vons, y’a forcément du salami ! En me voyant galerer, une rayonniste me propose de me donner un coup de main, et on part en quête de ce fameux Salami. Rien y fait, il n’y en a pas, à part un beaucoup trop cher. Du coup elle m’aide aussi à trouver les chips que j’aime bien. Vraiment trop sympa. Et je hais les magasins américains, je comprend rien à leur organisation. Y’a des chips à tous les rayons, les cliffbars sont au rayon  » pharmacie », les sodas éparpillés un peu partout, idem pour les fruits secs. Finalement y’a que le rayon fruits et légumes qui semble à peu près organisé.

Retour au camping, dont un technicien s’arrête en route en me voyant avec mes courses, pour me déposer. Cool.

Petite session réparation tente et chaussures à coup de Gorilla Glue. Inchalah.

Le soir au barbeuc je me rend compte que c’est pas du tout un steak que j’ai pris, mais des petites lamelles de viandes, impossible à faire griller. On se démonte pas, je fabrique une plancha avec du papier aluminium. Ca marche nickel. Accompagné de maïs cuit au Barbeuc et de poivrons cuit à l’étouffee dans le feu, repas presque parfait.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :