J 29 – Mi 454 – La reprise


Samedi 13/05/2017 – Agua Dulce
18 miles

Je me lève tard, no rush. J’attend que le soleil perce car mon sac de couchage et ma tente sont toujours mouillés par la condensation cette nuit.

Je m’attend à voir Maïté arriver vers 11h. À 9h, elle m’envoit un message « je suis là dans 10min ». Arf, pas le temps de zoner donc, je remballe tout en vitesse.

Finalement elle a prévu de faire 24 miles aujourd’hui pour rejoindre Hiker Heaven au soir. Passage incontournable du PCT paraît-il. Et moi qui m’attendais à un jour tranquille pour reposer mes pieds. Soit, j’avais qu’à pas bourriner.

Je marche tranquille, on arrive vers midi à la rivière pas loin de KOA Camp. On mange, Luke arrive. Enfin! On se motive pour aller chercher une glace au Camp, et j’en apporte une à Maïté, qui garde nos sacs, emitouflée dans ma doudoune en guise de glacière, ce qui marcha plutôt pas mal.

Montée difficile début d’aprem. Il fait chaud. Paysage paisible d’herbes sèches. Au loin on aperçois des formations rocheuses acérées, Vasquez Rocks.

On passe juste sous un Poison Oak. Quelqu’un a eu la bonne idée d’y mettre un ruban pour qu’on y fasse attention; bonne idée! J’étais pas loin de me le prendre en pleine face!

Un peu plus loin, un trail magic artistique: des petites statuettes en terre cuite trop mignonnes. J’adore. Luke et Maïté sont passés devant sans les voir…

On passe sous une autoroute via un tunnel super long. De l’autre côté, on change complètement d’ambiance. On se retrouve dans un beau canyon où coule un petit ruisseau et où nichent des corbeaux. J’adore. Je camperai bien ici, mais Maïté et Luke sont devant, donc je peux pas les prévenir. Tant pis.

On passe juste à côté de Vasquez Rocks, c’est beau. Juste derrière, c’est Agua Dulce. Plein de belles propriétés, toutes ont leur pré avec plusieurs chevaux. Des barriques type Haciendas mexicaines. On sent que c’est assez friqué dans le coin.

Peu avant d’arriver à Hiker Heaven, une voiture s’arrête. C’est Tartan, un bénévole, qui nous dépose à HK et nous explique un peu comment tout fonctionne et nous fait le tour du proprio.

Y’a énormément de monde. Les tentes sont collées-serées. Des poules courent entre elles. Des chiens courent après les poules. Des chevaux sont au repos dans l’enclos juste à côté.

Il y a une liste d’attente de 20 personnes pour la seule douche, va falloir être patient. Il y a un trailer (grosse caravane) complet entièrement à disposition des. hikers.

Une bénévole nous interpelle Maïté et moi quand on parle francais ensemble. « Are you a couple? ». Moi un peu naïf, je répond: « No no ». Et Maïté qui me dis: « T’es con, on aurait pu avoir une chambre au lieu de camper parmi les poules. Bon, en même temps Claire aurait pas apprécié… ». Effectivement.

Demain, zero, donc on profite tranquille de la soirée. Je me couche après minuit, après avoir traîné dans la caravane avec Satch, un guitariste/chanteur et Jerk qui a fait un super bon cake. J’en profite pour aller me doucher, vu que tout le monde roupille depuis un bon moment.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :