Publié par : Figo | mai 2, 2017

J 17 – Mi 240 – Mission Creek Trail Camp


01/05/2017
14 miles (et pas des moindres!)

Lever 7h à la cool, car contrairement au désert, on ne souhaite pas faire de la neige à la fraîche. J’ai pas de crampons alors une neige glacée serait fatale.

Il a pas gelé cette nuit, contrairement à ce que la temperature la veille au soir annonçait. C’est assez bizzare ces regains de temperature en pleine nuit.

On demarre le sentier, évidemment il est recouvert de neige. Je dirais que seulement 3% du sentier était visible sur toute la journée, je reste recouvert sous 2m de neige.

On arrive au pied du mont. Évidemment pas de sentier visible alors on tente à vue. On a trois solutions possibles: tenter de suivre le sentier tant bien que mal au GPS, ou passer par une arrête rocheuse qui semble bien pentue quand même, ou passer par un couloir d’avalanche qui nous permettra une voie directe… évidement on choisit la solution la plus stupide des trois, le couloir.

Autant dire que sans crampon et sans piolet, j’en menais pas large. Au debut, ca allait, neige assez molle, j’y plante le pied facilement. Mais plus ca va, plus la pente augmente, et plus la neige neige devient dure. Parfois, il faut que je creuse des marches avec le bout de mes bâtons. Bref, on arrête les frais et on tente de rejoindre l’arrêté. Erreur! Roche et neige ne font pas bon ménage, la chaleur de la roche fait fondre la neige qui regèle la nuit, et ainsi de suite. J’étais largement en dehors de ma zone de confort. Un faux pas et je partais pour une glissade de 400m, rochers au bout.

Avec précaution, j’arrive sur l’arrête et décide que finalement suivre le sentier au GPS ne semble pas une mauvaise idée. D’ailleurs, ici la pente est plus sympa, et on marche même parfois sur des petits morceaux de terre ferme!

On arrive au sommet sans encombre. Un registre dit que des gens sont venus hier, mais pas par le même sentier que nous. La vue n’est pas aussi belle que le San Jacinto, mais au moins on peut se venter avoir fait le San Gorgonio, plus haut sommet de Californie du Sud, 11503 pieds. Pour l’instant aucun PCT Hiker n’a dit l’avoir fait. On voit notre bon vieux Jacinto au loin, et le lac de Big Bear, notre destination dans 2j.

Quelques photos selfiez, puis redescente… longue… Avec précaution. Quelques glissades-frayeurs. J’ai mal aux genoux à force de taper dans la neige pour me faire des marches. Je flippe dès que la neige est dure. Ca promet la Sierra! Mais au moins j’aurai un peu plus de matos.

On passe a côté de la carcasse d’un avion écrasé. Petit monoplace apparemment. Derniers efforts pour rejoindre le camp, il est 14h. Déjeuner, sieste rapide, puis suite de la route pour rejoindre le PCT. On repasse donc par cette forêt désolée, brûlée, j’ai de la peine pour ces arbres multi centenaires complètement calcinés, déracinés, abattus.

Note: je fête aujourd’hui mon trek le plus long en terme de jours. Bientôt je fêterai ma plus grande distance.

Publicités

Responses

  1. bah oui le couloir tiens, ça avait l’air bien !!
    fait gaffe dans la neige 🙂
    Content de voir que tu t’es pas cassé la gueule ^^

    • Ouai, j’évite 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :