Jordanie, Mai 2009

Samedi 02
Il est 12h20, je pars de Suresnes… Mon avion décolle à 16h50, donc j’ai pas mal de marge en prenant le T2 puis le RER B… Je m’achète un petit calepin sur la route, comme ça je pourrai prendre des notes sur mon voyage, c’est la bonne idée du jour!

J’arrive à 14h à l’aeroport, il m’a fallu 15min pour rejoindre le bon terminal! D’ailleurs, la porte d’où on part est vraiment pourrie! Et pour bien commencer la journée, j’oublie de vider ma gourde avant de passer au scanner, donc je passe pour un méchant terroriste!

On décolle plus ou moins à l’heure prévue…

Dans l’avion, on fait la connaissance de Vanessa, 35ans, ancienne hôtesse de l’air en Jordanie, tenant maintenant un bar à pâtes en Vendée… Elle nous parle un peu de la Jordanie, où elle a vécu 5ans, et nous donne le numéro d’un amis à elle, en fait son copain local, si jamais nous avons un problème quelconque… Apparement il a un certain pouvoir, puisqu’il peut débloquer des situations assez rapidement.

Arrivée à minuit à Amman Downtown, le taxi nous dépose à un autre hôtel, on pense donc déjà à un début d’arnaque… On a pas le choix, donc on laisse faire. 0h40, on se couche, les fenêtres n’isolent pas du tout du bruit incessant des klaxons… Dans environ 4h, c’est la prière…

Dimanche 03
8h30, on se lève. La prière ne m’a pas plus gêné que ça, mais par contre j’ai plus somnolé que dormi. Le son des klaxons est omnipresent, et on a vraiment l’impression de dormir directement dans la rue tant l’isolation est bonne!

La particularité des douches en Jordanie (que l’on retrouvera partout sur notre chemin) est qu’elles n’ont pas de rideau, donc à chaque passage c’est l’innondation dans la salle de bain…

Petit dej, et migration vers Palace Hotel, a pied dans la rue. Premières impressions : on se dirait à Bagdad, dans une map de COD 4, on guete pour débusquer les snipers…

En tout cas, finalement ce n’était pas une arnaque cette histoire d’hotel, tant mieux, ça aurait été un mauvais départ. Le Palace Hotel est accueillant, les chambres sobres.

On tente vaguement de réserver une voiture pour la semaine sur le net, puis on décolle pour la Citadelle et le Temple d’Hercule, perchés sur une colline au centre d’Amman.

Belle vue sur la vallée et les collines alentours. Le temple consiste en 2/3 colonnes encore debout, et la citadelle possède encore son temple et sa coupole en bon état. A la fin de notre visite, on se rend compte qu’il fallait payer l’entrée, nous nous avions emprunté un chemin off-road sans faire exprès.

Il fait couvert, mais le ciel présente des dégradés pastel rose-sable subtils le matin, un peu plus moroses l’après midi.

On se prend un casse-dalle dans un fast-food local, et on se pose devant l’ancien théâtre romain, gigantesque et très bien rénové. Les chats errants sont partout, dont un chaton tout mimi.

16h : on fait un pause au Book&Café, café/bar hyper occidentalisé (cf GPS).

On repasse à l’hôtel, toujours pas de confirmation pour la voiture, on se demande ce qu’on va devenir demain!

Dîner au resto, pour 5DJ/pers et quelques patisseries pour pas cher.

Lundi 04
Levé à 8h30
On galère ce matin pour avoir notre voiture. On arrête pas d’appeler lastminute, mais finalement la situation se débloque, ouf, on va la chercher à l’aéroport! 330€ pour 9j. L’essence est vraiment pas chère: 0.43 DJ le litre.

Nous partons directement de l’aeroport pour Jerash, grand site archelologique d’une ancienne cité romaine; deux théâtres bien conservés, un grand forum, un hyppodrome et de longues allées jonchées de colonnes. 8 DJ l’entrée, on mange sur place pour environs 5DJ, mais on commence a saturer niveau poulet!

Nous partons de Jerash vers 17h pour Madaba, via autoroute.

Sur l’auroute, c’est le chao, les gens traverse à pied partout n’importe comment, les voitures se range sur la voie d’arrêt d’urgence sans prevenir, des gamins font du cerf volant au dessus de nous… Bref c’est le bordel sans aucune règle, et pourtant la conduite en est plus souple et fluide…

Nous arrivons à Madaba vers 18h30. Les ruelles du centre sont touristiques et complètement refaites à neuf.on visite vite fait un petite église orthodoxe, contenant un sol en mosaïque représentant une carte de la région.

Dîner dans une pizzeria pour changer du shishtaouk, une baggare entre jeunes du quartier manque d’éclater juste devant nous.

On finit par une petite balade nocturne dans le quartier, autour de la mosquée et de l’Eglise des apôtres. Les gens sont super sympas, nous acostent pour nous demander d’où on vient, comme par exemple un barbier qui nous propose de monter chez lui pour prendre des photos du toit, ou le gardien de l’église qui nous propose d’entrer dedans by night. Les soeur sont entrain d’y prier, donc ça tombe à l’eau, dommage.

On dors au Madaba Hotel, chambres super neuves, 10DJ/pers pti dej compris. Demain, direction la mer morte et Wadi Mujib!

Columns in Jerash, Jordan

Madaba by Night, Jordan

Mardi 05
On part de Madaba vers 8h, on se dirige vers Ma’in pour rejoindre la Mer Morte. En route, on croise un troupeau de montons, donc évidemment on s’arrête pour prendre des photos! On se retrouve en plein milieux du troupeau, comme entouré d’une bulle protectrice anti-mouton!

On continue…

Sur la route, nous passons à côté du Panoramic Complexe, on d’y arrête… 2DJ pour voir des bâtiments modernes fermés, sorte de lieu touristique fantôme… Un peu l’arnaque pour le coup, mais on profite quand même de la vue sur la Mer Morte!

Sur la route, on tombe sur le centre aux chalets donnant sur la rive de la Mer Morte… 70DJ la nuit, on préfère se contenter d’une douche, pas n’importe quelle douche! La douche la plus chere au monde : 13DJ ! Un poil abusé, mais on a pas le choix après un bain dans la Mer Morte.

On enfile un maillot, et on se jete à l’eau après quelques consignes de sécurité, pour une simple baignade 😉

L’eau est… salée, très salée! Surtout ne pas la boire , encore moins en avoir dans les yeux… Une simple goutte sur le bout des lèvres procure une sensation désagréable.

L’eau est visceuse, un peu comme de l’huile, si bien qu’on pensait au début que c’est notre crème solaire qui suintait. On essait de s’adapter à la flottaison, bien différente qu’en piscine. Ici, on a l’impression d’être un bouchon, impossible de couler!

Dead See Shower, Jordan

On finit de faire mumuse dans l’eau vers 14h, et on traverse la route pour se ballader dans le Wadi Mujib.

14DJ l’entrée pour un trek non guidé, et on ne sait pas trop à quoi s’attendre. On nous dit qu’on sera mouillé, donc on part avec rien sauf le tel à Cb pour filmer…

On ne s’attendait pas à ça! Une sorte d’Antelope Canyon, en plus haut, plus large, et avec plein d’eau! Parfois jusqu’au cou, si bien que le tel de Cb prend la flotte malgres la pochete hermetique.

On passe un premier passage dangereux, à l’aide de cordes aux-quelles il ne reste plus que 4 filaments, et on bloque au second passage, trop risqué pour un début de séjour. Tanpis pour la cascade, nous preferrons garder nos chevilles intactes.

On ressort trempés, yeux retournons avec du matos pour quelques photos, et partons pour Karrak, à 40min de là. On prend une chambre austère et un peu chere (25DJ) mais dotée d’une vue imprenable sur la vallée.

Wadi Mujib, Jordan

Ballade dans les rues au soleil couchant, photos de gamins, et resto vers 20h. Au menu : Manssaf, poulet avec du riz blanc à la sauce au yahourt, et Maklouba, poulet grillé avec riz jaune au choux-fleur… Miam!

Children, Jordan

Mercredi 06
Debout à 7h, petite ballade dans Karrak en attendant le pti dej…

On entre au château de Karrak pour 1DJ, c’est pas cher! Site interessant avec belles vues sur les vallées voisines, quelques parties bien rénovées, avec un musée petit mais moderne. Une grande salle se trouve au sous sol, mais elle est fermée pour maintenance.

Je rencontre des ouvriers casse-croutant. Il m’invitent à prendre le thé, et partager leur repas. Ch nous rejoins, on leur tire deux/trois photo avec le pogo.

Les ouvriers sur le chantier posent avec grand plaisir.

Un vieux monsieur qu’on a vu la veille dans les rues nous invite (une fois de plus) à boire le thé… On accepte, ça ne se fait pas de refuser! On « discute » bien 1h, et on prend son adresse postale pour lui envoyer des photos.

Bedouine Hospitality, Jordan

On visite des galeries, je prend des photos de Dust Streams, puis on mange un truc avant de reprendre la route.

Dust Beam in Kerrak Castle, Jordan

Quelques courses sur le chemin, à Al Tafila, les gamins tenant le magasin sont limite fiers de nous servir… Toujours aussi accueillants!

On arrive sans trop de difficulté à l’entrée de la Reserve de Dana.

On se trouve face à un paysage époustouflant formé d’un canyon très large. On voit en contre-bas le Camp Rummana ; on nous demande 70DJ pour y passer la nuit, trop cher!

Sur place, on fait connaissance avec Hammed, 24 ans, qui tient un petit magasin sous une tente bédouine. Il nous offre le thé, et nous discutons.

Il est ici depuis 1 mois, et a passé 1 an à Petra. Il ne se fait que 40DJ par mois, assez pour vivre mais pas assez pour économiser. Son rêve : vayager…

Il nous propose de passer la nuit sous sa tente, mais refusons car il risque sa place et nous une amende.

On part alors pour Dana Village pour prendre une chambre, c’est la course contre la montre pour ne pas rater le coucher de soleil.

Il reste une chambre au Dana Tower Hotel, simple et très accueillant, 15DJ/pers dîner inclu.

Dana Village est perché au bord de la vallée, et offre un point de vue imprenable. Il ressemble un peu à une vielle et petite station de ski désertée.

On on prend quelques photos au couché de soleil, et on rentre à temps pour le dîner. Buffet froid au menu, très bon et ambience conviviale dans le salon bédouin.

Dana Village, Jordan

Trois archéologues français sont là aussi. Ils effectuent des fouilles sur un site à 20km de là. Il m’indiquent de sites intéressants à visiter, et insistent sur le fait que la Syrie, c’est encore plus beau et accueillant que la Jordanie… A tester la prochaine fois!

Jeudi 07
Ce matin, c’est randonnée avec guide dans la réserve de Dana. Notre guide s’appelle Walid, il est très gentil et parle bien l’anglais qu’il a appris auprès des touristes.

Dana Village, Jordan

On se ballade environ de 9h à 14h, les paysages sont une fois de plus à couper le souffle! On trouve des traces d’un tortue, qui nous mènent tout droit à elle.

Nous faisons un pause sur une corniche surplombant le canyon. En contre-bas serpente un chemin où hénissent des ânes refusant d’avancer. On aperçoit sur un pan de la falaise une famille d’Orix, fait rare dans le coin, d’après Walid.

On continue la rando. Au loin on aperçoit le Camp Rumman, la tour de garde, ainsi que Dana Village plus à droite. On s’arrête vers 12h pour casse-crouter ; Walid nous prépare un feu pour le thé, nous faisons quelque photos.

Suite de la rando dans un champs de champignons géants, tout près du lieu où des Nabateens avaient élu domicile. La « route » menant à leur ancien village s’est effondrée, donc impossible d’aller voir… Dommage.

Walid soulève quelques pierres pour nous dénicher un scorpion… Banco! On en trouve un, dard levé, prêt à nous bondir dessus! On le laisse tranquille…

De retour à l’hôtel, Nabil (le propriétaire) nous offre le thé, la douche, et nous faisons des pogos pour le remercier.

Nous reprenons la route pour Wadi Rum vers 14h30, où nous avons rendez-vous avec Vanessa et Ziad.

Nous y arrivons vers 17h30. C’est un gigantesque désert parsemé d’énormes blocs de pierre dans le gener des mesa de Monument Valley. Impressionnant!

Vanessa et Ziad viennent nous chercher en 4×4. En fait, ils se font un camping sauvage pendant deux jours dans la partie non réglementée du désert. La place ne manque pas, il se sont placés sous une énorme cavité d’un Jebel.

Road to Wadi Rum, Jordan

Des amis à eux sont aussi de la partie : Mamed, le frère de Ziad, Mohamed et Nahet deux autres amis.

Ils nous offrent à boire (alcool) et à manger (barbeuc), puis nous partons en 4×4 dans le désert pour photographier le coucher de soleil. Nous rentrons et nous discutons autour du feu de camp, en attendant le plat principale: une belle pièce d’agneau cuite à même la braise.

Ziad et Hamed (qui ressemble à un francais) sont en fait Circasiens, peuple qui a été chassé de son pays puis gobé par la Russie. Il est dit que se sont des gens droits et braves, c’est pourquoi la garde royale jordanienne n’est composée que de circasiens (en minorité en Jordanie, a peine 5%). D’ailleurs, Ziad fait partie de la garde rappochée du prince Ali, frère du roi Abdalah.

Ziad n’a pas les même opinions que les sages qu’on a rencontrés jusque là ; il pense que l’immigration croissante en Jordanie (kowetiens, irakiens, palestiniens, delicalisations, …) nuit à son pays… Hausse des prix et perversion de la culture par exemple.

Son frère bosse pour l’ONU, je ne sais pas trop ce qu’il y fait.

Mohamed tient une boîte de nettoyage à Amman, tandis que Nahet possède un magasin de produits électriques. Ils n’ont pas l’air trop malheureux.

Hamed a apporté un fusil, apparemment la réglementation est assez souple ici. Je fais un tir à 15m, dans le mille! J’ai moins de chance avec le berretta que Ziad porte de manière totalement indiscrète à sa ceinture…

Au cours de notre discussion, on apprend que les habitants de Al Tafila sont l’equivalent de belges chez nous, pour raconter des blagues.

Wadi Rum, Jordan

On se couche tard, complètement à l’arrache, sac de couchage dans le sable (ou plutôt crottes de bique), à la belle étoile ; une hôtel 1000 étoile, comme l’a si bien dit Walid…

Vendredi 08
Je me lève le premier, vers 6h… J’ai mal dormi, mais je n’ai pas eu froid comme prévu. Je me décide à aller faire des photos du levé de soleil, mais mon appareil est resté dans le 4×4, fermé à clés… Tanpis, ce sera une simple ballade alors! Je monte sur le gros Jebel juste en face, et retourne quelques pierres au passage en espérant dénicher un scorpion. Rien…

Arrivé en haut, j’ai un superbe panorama sur un (petit) bout de Wadi Rum. Le soleil est déjà levé, il fait bon, il n’y a pas un bruit, j’y reste un moment.

Je n’ai jamais « entendu » un silence aussi parfait! Même pas une légère brise, rien! Je n’entend qu’un sifflement dans mes oreilles et mon coeur qui bat…

Wadi Rum, Jordan

Vers 8h30, Cb se lève, je l’apercois au loin et le rejoins pour se dégourdir les jambes.

On se refait une ballade en 4×4 dans le désert, et on manque de se retourner dans une pente hyper raide alors que Ziad nous fait une demo.

Enfin, on se fait déposer au Visitor Center vers 12h. On décide de partir directement pour Petra.

The Wadi Rum train, Jordan

16h, on arrive à Petra, on trouve un hôtel pas cher pour 12DJ (dej non inclu).

On mange à l’Al Arabi pour 15DJ. Puis on se cherche un spot pour le coucher de soleil. On s’arrête dans un parc pour enfants avec vue sur la vallée, et on fait quelques photos des gamins qui posent avec plaisir. Des parents nous demandent même de pendre leurs enfants en photo, sans même vouloir voir le résultat. Encore une preuve de la fierté de ce pays.

Children playing at sunset, Jordan

Samedi 09
Debout à 6h du matin, la visite de Petra sans trop de touristes ça se mérite!

L’entrée du site coûte 26DJ par personne pour 2 jours. Tout débute avec un chemin ouvert bordé de quelques vieux tombeaux. Plus loin, on entre dans le fameux Siq (canyon) du quel ressort Indiana Jones. C’est aussi impressionnant que Wadi Mujib, mais sans eau…

La voie dans le canyon était à l’origine pavée, mais est maintenant en majorité recouverte de béton pour faciliter l’accès.

Donkey in Petra, Jordan

Les Nabatéens avaient aussi sculpté dans la roche une rigole permettant de détourner le cours d’eau ; travail herculéen, mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises.

On s’enfonce toujours dans je canyon, et là, alors qu’on ne s’y attend pas, on tombe nez à nez avec le Kazneh, tout comme dans Indiana Jones! Avec plus de touristes…

Hollywood est très fort pour nous bluffer ; en fait le temple est totalement vide, ne contenant que 3 petites salles funéraires. Faut pas espérer y trouver le Graal!

Petra, Jordan

Nous continuons notre chemin, de plus en plus de tombeaux poussent, encastrés dans la roche. Il y en a plus de 800, énorme!

Nous sortons du circuit touristico touristique, pour monter voir le Haut Lieu du sacrifice. Même sur les hauteurs, les Nabatéens avaient des installations étonnantes : rigoles, citernes, barrages, etc…

On revient sur le circuit touristique, direction le Monastère, perché à 1000m, 788 « marches » à gravir!

Monastery of Petra, Jordan

En haut, on trouve aussi différents points de vue, donnant sur la vallée, le désert et la Palestine.

17h, on rentre… Le retour est fatiguant, journée globalement épuisante!

Dimanche 10
On se lève à 7h, hier nous avons décider de ne rester que le matin à Petra, et qu’il nous fallait du repos.

On se rend compte qu’avec le pti dej, l’hôtel nous reviens à 10DJ par jour et par personne.

De 8h à 13h, on se ballade sur le haut du canyon contenant le Kazneh ; encore beaucoup de marches à gravir, en plus du trajet dans le canyon pour y accéder, nos cuisses sont fatiguées… Mais la vue surplombant le Kazneh vaut largement le détour, d’autant plus que peu de touristes osent s’aventurer jusque là.

On puise dans nos dernières forces pour rentrer à la voiture ; la conduite dévient un petit moment de détente après ces longues marches.

On repart pour Dana, pour profiter de notre dernier jour de repos. En route, on s’arrête au château de Shubak.
En ruine, il trône néanmoins elegamment au milieu de collines désertiques. Entrée gratuite, on se ballade dans ce qui étaient autrefois douches, salles a manger, chapelle, etc…

La curiosité de ce château est sa galerie menant à une source ; plus de 300 marches glissantes à descendre dans une obscurités la plus totale, étroite et à pic! Clostrophobes s’abstenir, sensations speleo garanties!

Arrivés en bas, on se rend compte qu’il n’y a rien à voir, et qu’une issue de secours donne sur la route. On remonte par la galerie pour les sensations…

Nous arrivons à 16h au Tower Hotel à Dana Village, ils nous accueillent à bras ouverts ; on se détend…

Lundi 11
Nous avons dormi dans la chambre 4, sans fenêtre donc sans lumière le matin. Pour une fois, j’ai très bien dormi, jusqu’à 8h!

Vers 9h30, je me décide à déscendre dans la vallée, seul ; Cb reste à l’hôtel pour se reposer.

Le chemin est long, sinueux, et assez raide. Le retour va être dur, pour changer…

Il n’y a personne, je suis seul à part 2 touristes croisés plus haut. Faut pas que je me fasse piquer par un scorpion!

Plus loin, deux bédouins (Hamed et Hamed) gardent leurs chèvres à distance. Ils m’offrent le thé. Ils ne parlent pas un mot d’anglais, donc la discussion reste très limitée… J’apprend qu’ils habitent dans le village d’en bas dans une tente bédouine.

Je continue ma route et m’arrête enfin pour manger.

Je me prépare un feu pour réchauffer mon pain « à la bédouine ». C’est alors qu’un troupeau de chèvres m’assiège! Alors que je positions mon appareil pour faire un autoportrait, une chèvre fouille mon sac et mange ma tomate. Alors que je tente de la faire partir, j’oublie mon pain sur le feu…

Le repas sera donc léger, mais convivial!

Je rentre à bon port vers 15h, on part vers 17h pour Madaba, passer notre dernière nuit en Jordanie.

On se balade une dernière fois dans Madaba pour acheter des souvenirs. On entre dans le magasin de Youssef Swalaha, un vieil homme sage, super cultivé, qui vend à la fois des produits de qualité et du made in china. On discute autour d’un thé, on lui acheté des keffie « de qualité », et Cb lui prendbune chicha et une jolie boîte.

Ensuite on va manger, on on reste un bout de temps à discuter dans un atelier de mosaïques.

Mardi 12
Levé à 7h. On va à oui au magasin de Youssef car il nous avait invité la veille pour boire SON café. Le magasin est fermé, on doit decoller…

9h, on attend à l’aéroport pour rendre la voiture ; fin d’un beau et agréable séjour… Bientôt le dur retour à la réalité!

Carte:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :